Le Duo

 

Mâya scande ses textes dans une urgence à dire, pendant que Quentin trafique ses machines, synthétiseurs analogiques et boite à rythme. Des textes bruts, engagés et cyniques, oscillent entre l'intime et l'universel, abordent des sujets tels que le social, la marge et les dérives. Sorte de fresque épique ou brève de vies. L’écriture navigue entre absurdité, poésie noire et espoir, rudesse viscérale et décalée.. Conversations aux climats variables, les mots et la musique se mêlent et se stimulent dans un univers électro punk sauvage et viscéral... La musique influencée par le noise, la techno et la musique expérimentale, rythme, amplifie et étend la portée du texte. 

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Quentin Pourchot

 

Compositeur et technicien son, Quentin étudie le saxophone au Jam, école de jazz et d'improvisation à Montpellier, puis étudie la percussion indienne en Inde du sud auprès des Maîtres Maduirai K Thaigaragan et Karaikoudi R. Mani pendant deux ans.

Depuis 2003, il est saxophoniste au sein de l’Orchestre Populaire Méditerranée, percussionniste dans le groupe de flamenco Fantasia Flamenca, compositeur, saxophoniste, synthétiseur au sein du groupe Crazy Men (tournée internationale). Side Man dans différentes formations de musique Gitane et Sud Américaine (2003-2016).

Influencé par le noise, la techno et la musique expérimentale, son travail s’obstine à créer un son obsessionnel et minimaliste, une ligne de basse et des sons dissonants dans le rebond et l’écho du texte.

Compositeur, musicien et arrangeur dans le duo ÉPILEXIQUE,

 

Mâya Defay 

 

Après une maîtrise en ethnologie et un diplôme universitaire en animation d’atelier d’écriture, Mâya se rapproche de la scène, du chant et des arts de rue. Elle travaille sur l'écriture de spectacles, la mise en scène et multiple les collaborations en lien avec le théâtre de rue, la musique et l'écriture.

Réalisatrice et monteuse son de livres audio depuis 15 ans, elle est marquée par l’écoute de la Recherche du temps perdu, Dostoïevski, Hugo ou Brigitte Fontaine,

qui inspirent son écriture et son plaisir à la mise en voix des textes.

Dans une écriture accidentée et brute, elle déclame, scande, hurle ses propres textes écrits en français, et chemine dans la criée, gesticule ou le fige, traversée par le son et les mots. 

Auteure des textes et à la voix dans le duo ÉPILEXIQUE